CONTES MARIE-GALANTAIS

d’hier et d’avant-hier

Quand, épuisés par leur journée de géhenne dans le champ de canne, ils devaient encore traverser la nuit à veiller le défunt ou à grager le manioc, les travailleurs de l’habitation formaient la ronde. Alors, entrait en scène le Conteur et, de la magie de sa parole, surgissaient Compère Lapin, Petit Jean, Général Chien ou les filles du Roi.

En 1927, une folkloriste américaine, Elsie Clews Parsons, arrive à Marie-Galante en quête de ces histoires merveilleuses. Elle parvient à joindre les conteurs de l’île, et recueille quelques belles paroles de la bouche même de ceux qui les profèrent. Revenue à new York, elle édite sa précieuse moisson dans des grimoires savants, hélas difficilement accessibles.

En 1980, Alain Rutil décide que ce patrimoine narratif risque de s’étioler si personne ne s’en occupe. Il sollicite les derniers conteurs du pays, les enregistre et publie aux éditions Caribéennes les Contes marie-galantais de Guadeloupe. Ce livre atteste de la confiance que sa génération accorde à la langue maternelle et constitue un pas décisif vers l’équipement culturel du pays. Il servira autant de matériau pédagogique aux enseignements que de boussole aux jeunesse créolistes.

En associant ces contes d’hier à ceux d’avant-hier, Alain Rutil nous livre aujourd’hui le corpus élargi de la geste narrative authentique de l’île aux cent moulins. Actualisée avec l’introduction éclairante de Véronique Corinus et illustrée grâce à la sensibilité de Patrick Baptise, voici l’introduction à la littérature orale de Marie—Galante que le public attendait.

ISBN : 978-2-491791-32-2

Format : 140 x 225

Nb de page : 316

translation missing: fr.general.search.loading